Alysha Talbot : Du vrai Country d’inspiration mauricienne

On ne trouve presque plus de groupe à Maurice faisant de la vraie bonne musique Country. Puis, pendant que l’on se désole de ce désert, on tombe sur une oasis : Alysha Talbot qui, en outre, taquine la muse et sort des textes envoutants et des airs entrainants. On vous l’annonce donc bien à l’avance : Alysha Talbot animera la soirée du 9 décembre chez The Irish.

alysha-talbot-1

Il n’y a pas de pub irlandais sans une performance musicale avec un artiste ou un groupe. Un pub sans âme, ça ne se conçoit pas. Les Américains peuvent en témoigner : les Irlandais leur ont procuré quelques éléments forts à leur patrimoine culturel : les frites, le whiskey, les pubs… et la Country Music. The Irish a jusqu’ici accueilli les meilleurs artistes faisant du jazz, du blues, de la pop, du R&B, et même du Rock, mais pas encore une référence de la Country Music. A quelques jours de la célébration de son premier anniversaire, ce sera chose faite Alysha Talbot.

Originaire de Zurich, c’est bien évidemment en Suisse qu’elle a commencé à se produire et à faire sa tournée européenne. Car, il y a de grands festivals de Country et de Blues à Gstaad, Interlaken, Albisgüetli, Lucerne, etc. De la Suisse à l’Allemagne, Jackie Alysha Talbot passe même au fameux Country & Blues Festival Austria.

Elle enchaine les plateaux télé avec la sortie de certains titres : ‘Wake Up’, ‘Say it through the music’, ‘Let’s have a party’. Et, la jeune Suissesse s’en va ainsi au pays de l’Oncle Sam où des scènes s’ouvrent à elle en tant qu’auteure et compositrice. On la retrouve ainsi à Nashville dans le Tennessee ou même à Los Angeles, notamment au Palomono Club.

C’est dans cette phase américaine qu’elle sort ‘Unplugged from the heart’ avec Crossover Americana. C’est le projet d’un trio qu’elle forme avec Mike Dolmetsch and Marc Portmann. Puis vient le temps de la maternité, un projet qui lui fait traverser la moitié de la planète pour atterrir sur une plage mauricienne…

L’expérience îlienne et celle de la mère influencent ses textes. Pour la musique, elle reste essentiellement Country et a pris aussi des éléments du rock and roll de son passage aux Etats Unis, mais au contact des musiciens mauriciens, elle développe un groove spécial. Avec Clarel Pierre, Maxime et Benjamin, elle a fondé NuGroove, une formation qui sonne bien.

Avec NuGroove, Alysha s’amuse à sortir de son répertoire Country et adapte son show aux humeurs festives des noctambules locaux. Une démarche qui met du monde sur le dancefloor de certaines boites de l’ouest. Elle a sorti encore un single, ‘Beach Bum Country Girl’. Le ton y est plus enjoué et, encore une fois, elle montre que le registre Country lui sied bien.

Ah, pourquoi on vous l’annonce aussi tôt ? Parce que quand les grosses pointures sont au programme et qu’on sait que ceux de la côte ouest vont débarquer, il vaut mieux réserver sa table.

Et autant vous dire, ça va être comme ça durant tout le mois de décembre !

© Neologik Ltd. – 2016

Comments

  1. Pingback: Surprise Heineken : ça va mousser ! - The Irish

Leave a Comment