Chloe Clark, bons baisers de Durban

Chloe Clark est une musicienne accomplie : auteure et compositrice, elle est aussi une excellente instrumentiste, à l’aise aussi bien au piano qu’à la guitare. La chanteuse blonde du KwaZulu Natal, touchante dans ses performances, séduit aussi bien son public que les jurys qui l’ont auditionnée. Et c’est ce qu’elle entend faire à nouveau chez The Irish ce vendredi soir.

Chloe Clark

Chloe Clark fait partie de ses prodiges qui ont connu un frottement avec le monde de la musique et des représentations dès leur plus jeune âge. Elle n’avait que onze ans qu’elle faisait partie d’un orchestre et fut ainsi happée par la musique et la scène. Pas étonnant qu’elle finisse par abandonner sa petite ville paysanne de Weenen pour Durban où elle s’inscrivit à l’université du KwaZulu Natal. C’est là qu’elle devait étudier la musique à plein temps, décrochant son BA en 2013.

Depuis Chloe Clark est devenue une figue familière du monde de l’animation et du divertissement de Durban. Elle est au programme de nombreux shows dans les salles de spectacle de Durban et même certaines entreprises font appel à elle pour des animations plus corporate. C’est l’année suivant sa graduation qu’elle s’est fait connaître en se classant au Top 30 of Idols SA. Dans cette Afrique du Sud où les talents sont comme autant de pépites dans un sol intarissable, le classement équivaut à une consécration.

A ce niveau, il n’est pas impossible que l’on soit sollicité pour participer à des projets avec des artistes mieux connus. Et c’est justement ce qui va arriver à Chloe Clark en 2015, quand elle se retrouve au sein du Star Light Pop Orchestra pour faire les backing vocals de… Ronan Keating !

Chloe Clark fait partie de ces artistes qui se mettent en danger. Alors qu’elle a déjà un parcours des plus respectables, elle continuait ses études pour décrocher ses Honours en technique vocale et le jazz vocal performance. Et pour couronner le tout, elle devait surprendre les spectateurs et téléspectateurs du concours The Voice avec son interprétation de « Single Ladies » de Beyonce. En effet, lors de son audition à l’aveugle, deux membres du jury se retournèrent. Elle se laissa convaincre pour se joindre à l’équipe de Kahn Morbee, le leader du groupe The Parlotones. Depuis cette performance, qui rappellera aux Mauriciens les émotions qu’ils ont pu éprouver avec la participation de Laurent-Pierre Lecordier et de Jane Constance, Chloe Clark a sorti son EP (Extended Play : compilation de 2 à 5 morceaux ne dépassant pas 30 minutes). Un lancement encore remarqué puisqu’elle se produisait sur le toit tournant du restaurant Roma…

C’est comme ça, Chloe Clarke aime surprendre et elle en est bien capable. Pour son entreprise-séduction à Maurice, elle se lance sur la scène de The Irish. Et la magie va opérer.

Leave a Comment