Crazy Happy Hours : Le Rye des connaisseurs

Les Réguliers de The Irish profitent en ce moment des Crazy Happy Hours qui donnent à cette période de fin d’année un caractère festif bien particulier : en effet, tous les jours de 17h à 19h, le pub propose un rabais de 50% sur toutes ses marques Premium au bar et -30% sur toutes ses bières importées. Ces mesures viennent ajouter à l’intérêt du concours organisé avec Johnnie Walker qui se déroule jusqu’au 20 janvier 2017 et qui donne droit à un voyage pour deux à Kuala Lumpur. C’est dans le cadre de cette promotion que la maison Diageo effectue la sortie inaugurale de Johnnie Walker Red Rye Finish à Maurice et c’est David Boodhoo, « The Legend », qui a l’insigne honneur de formuler les trois ‘signature cocktails’ à partir de cet assemblage exceptionnel qui réunit le savoir-faire des distillateurs Ecossais et Américains.

jw-red-rye-finish-assemblage

La présence de ce Johnnie Walker Red Rye Finish au bar de The Irish est un événement que les connaisseurs de whisky et de bourbon ne minimisent certainement pas. C’est comme signifier que Maurice, grâce à The Irish, figure sur la carte des grandes destinations qui méritent ce type d’attention de la part d’une maison aussi prestigieuse. La sortie inaugurale du dernier-né de Johnnie Walker est vécu comme un hommage à l’audace d’assembler deux produits qui ont évolué sur des voies parallèles durant des siècles et dont on n’aurait jamais pensé que leurs caractères distincts pouvaient donner lieu à un métissage réussi.

Pour bien comprendre ce dont il est question, il faut savoir que le rye whiskey désigne un straight whiskey élaboré à partir d’un mélange de céréales contenant au minimum 51% de seigle. Il se révèle généralement plus sec et plus fruité que le bourbon. Nous avons, quelques mois plus tôt dans ce blog, présenté le Bulleit, un autre produit de Diageo, qui est un rye qui se distingue avec ses notes de fruits rouges.

On peut présenter le Johnnie Walker Red Rye Finish comme le tout récent chapitre d’une histoire extraordinaire, qui raconte la passion, l’audace et la patience de quelques grands assembleurs qui ont travaillé sous la supervision de Jim Beveridge, le Maître distillateur de Johnny Walker. Amoureux du whiskey américain, il passa quelques unes de ses jeunes années dans le Kentucky, travaillant son art dans des distilleries de Bourbon et de Rye. « Le Red Rye Finish est inspiré par ma propre fascination pour les saveurs audacieuses de whiskies américains mis au point pendant que je travaillais avec les bourbons et les ryes à Louisville, Kentucky il y a plus de 25 ans », avoue-t-il.

Ainsi, le Johnnie Walker Red Rye Finish est un assemblage (blend) de whiskies écossais reflétant l’expertise de la distillerie en matière de vieillissement et d’assemblage. Il est élaboré exclusivement à partir de whiskies vieillis au moins 10 ans en futs de chêne américains de premier remplissage, dont le single malt Cardhu au cœur de l’assemblage. Il a ensuite été affiné sous l’œil vigilant du maitre distillateur, Jim Beveridge en futs ayant contenu du whisky de seigle.

La création de ce fabuleux whisky Red Rye Finish aura nécessité plus de 50 essais et au moins 200 échantillons de whiskies différents. L’assemblage final est un chef-d’œuvre, produit par petits lots et mûri dans des fûts à Bourbon. Il est ensuite consigné dans des barriques anciennes, spécialement dévolues au whisky de seigle. Johnnie Walker Red Rye Finish présente un caractère complexe et harmonieux, à la fois soyeux et tempéré par quelques notes de scotch. La finale est intense, traversée d’élans fumés et gonflée d’épices raffinées.

Les créations de David Boodhoo :

La Convertie

Il s’agit d’un mélange de Johnnie Walker Red Rye Finish, avec du sirop de Tonka et de l’amer ancien.

la-convertie

Mint & Thym Julep

Il faut savoir que le Julep fait partie des boissons médicamenteuses et élixirs d’autrefois. Le Julep se caractérise par son côté sirupeux et mielleux. Ici, David Boodhoo a travaillé le Red Rye Finish avec une mixture de feuilles de menthe, du sirop de thym, de l’amer d’orange auquel il a ajouté une part de Drambuie.mint-thym-julep

 

Ménage à trois

menage-a-trois

Le nom dit bien ce dont il est question. David Boodhoo fait cohabiter le Red Rye Finish avec du Martini rouge et aussi de l’Aperol, qui est une boisson apéritif avec des notes d’orange assez prononcés mais qui contient aussi d’autres plantes aromatiques et aussi de la rhubarbe.

 

Leave a Comment