Encore une bonne raison de faire la fête !

The Irish sort la grosse artillerie mardi soir en programmant le Temptation Band pour animer cette veille de congé public. L’enchainement entre la Fête du Printemps et l’Abolition de l’Esclavage s’inscrit comme une suite logique pour ceux qui ont le sens de la fête.

HANS

Le Temptation Band est un groupe de variété qui s’est inscrit dans la durée et qui assure une performance constante et efficace dans l’accompagnement de quelques artistes de renom : Stephan Gébert, Lily Cole, Caroline Perne. Il s’agit d’un groupe d’une dizaine de musiciens, pour la plupart multi-instrumentistes, qui tourne régulièrement dans certaines boites de nuit et assure aussi quelques soirées privées.

Richard Constantin, le leader et batteur du groupe peut ainsi compter sur son bassiste Mathieu Sournois ainsi que deux pianistes, Jean-Michel Samy et Daniel Tamby, ainsi que deux guitaristes, Hans Mallet et Gérard Rajaram. Avec cette ossature, le groupe tourne avec les chanteurs susmentionnés ainsi que Christel Anthony et Jeddy Baptiste. Cette immense structure permet ainsi au groupe de se déployer sur deux soirées à la fois, selon la demande de leurs clients. Elle permet aussi de dégager une immense énergie quand elle joue en full band.

Comme les Firehawks, qui s’étaient produits vendredi dernier sur la scène de The Irish, le Temptation Band a un répertoire composé des hits des années 80 et 90, et ils incorporent aussi les morceaux plus récents, leur permettant ainsi de toucher un public multi-générationnel.

Qu’il s’agisse de ses musiciens ou de ses chanteurs, la plupart des membres de ce groupe ont eu l’occasion de faire des prestations à l’étranger, avec des destinations comprenant Dubaï, la Chine, la Tunisie, la Malaisie, Hong Kong, la Suisse, ou l’Afrique du Sud. On comprend ainsi l’assurance de ces artistes sur scène ou dans la manière d’assurer l’accompagnement de certains artistes de passage, tels que le groupe Ottawan ou encore London Beat. On n’est donc absolument pas surpris que le groupe ait assuré l’accompagnement, pendant sept ans, des jeunes talents Mauriciens venus tenter leurs chances lors des télé-crochets de Tele Star.

On devrait donc s’attendre à une nouvelle soirée d’enfer pour marquer l’entrée dans le mois de février. Ou alors, on peut tout simplement admettre que sur la scène de The Irish, il y a toujours un groupe qui passe… histoire de dire qu’on a encore trouvé une bonne raison de faire la fête !

This slideshow requires JavaScript.

© Neologik Ltd. – 2017

Leave a Comment