Esprit es-tu là?

Ceux qui ont vécu un certain temps en Irlande et qui apprennent, en revenant au pays, qu’il y a désormais un pub irlandais réagissent au quart de tour: soit ils y viennent travailler ou ils s’attablent en tant que clients! C’est le cas de Yogesh qui assure le service en salle et de Nisha qui est une Régulière depuis le lancement de The Irish.

Nisha Ramloll

Nisha Ramloll: “Je crois que les Mauriciens peuvent s’attacher à tout ce qui fait l’esprit irlandais”

Que fait une Régulière de The Irish le jour où elle prend un nouveau job? Elle vient déjeuner chez The Irish! C’est le cas de Nisha qui venait déjeuner lundi, histoire de marquer son premier jour chez le tour operator Solis. Nisha est une professionnelle du tourisme qui jusqu’à tout récemment exerçait chez Connections. Après plus de sept ans en Irlande et sa formation dans le secteur du F&B, ce n’est guère étonnant que les TO spécialisés fassent appel à ses services pour évaluer les prestations des établissements hôteliers et pour procéder aux visites de familiarisation pour découvrir les produits.

“Quand j’ai appris qu’on allait avoir un Irish Pub à Maurice, j’étais aux anges. J’avais besoin de découvrir et, quand j’ai vu le décor, je me suis retrouvé dans un cadre qui m’était familier et qui pour moi est synonyme de convivialité. Et le service chez The Irish me ramène bien à cet esprit où on a l’impression qu’on était attendu, que le personnel est vraiment ravi de vous retrouver”, nous explique-t-elle.

Nisha n’est pas une simple Régulière chez The Irish; elle a ses habitudes et trouve normal que le personnel de son pub les connaisse. Pour elle, un pub c’est un lieu où l’on se retrouve comme en famille. C’est cette ambiance qu’elle aime et elle y contribue avec sa part de fidélité: elle y vient déjeuner deux fois la semaine. Sachin Luximon, le responsable du service en salle, sait que quand elle appelle pour prévenir de son passage sans préciser de plat particulier, c’est qu’elle s’attend à son Irish Stew.

“Le service chez The Irish me ramène bien à cet esprit où on a l’impression qu’on était attendu…”

Yogesh, pour sa part, a fait cinq ans en Irlande où il voulait faire des études pour devenir infirmier. Le courageux jeune homme pensait pouvoir concilier le travail et les études, mais les revenus étaient loin d’être suffisants pour lui assurer son visa d’étudiant. C’est avec la souffrance dans l’âme qu’il dut se résigner à quitter cette île qu’il considère néanmoins très hospitalière.

On imagine bien que ce sont les pubs lui ont fourni l’occasion de travailler durant son séjour irlandais. Ce qu’il aimait particulièrement c’était l’ambiance. “Le pub est une institution en Irlande. Ils assurent la restauration et l’ambiance également; jusque dans les rues avec les comédiens, les musiciens et les jongleurs. Toute la culture irlandaise tourne autour des pubs”, raconte-t-il.

Après avoir travaillé sur des bateaux de croisière de la MSC, Yogesh est rentré au pays et c’est tout naturellement qu’il s’est orienté vers The Irish et qu’il y a trouvé sa place. De même que Nisha, il y aime le cadre victorien, avec son mobilier de bois brun et les vitraux, ce cadre ancien qui abrite les amitiés sans cesse renouvelés… “The Irish a su non seulement reproduire le cadre, mais le service nous ramène à l’authenticité des Irlandais. Je retrouve dans le menu des plats qui me sont familiers et je crois que les Mauriciens peuvent s’attacher à tout ce qui fait l’esprit irlandais”, résume Nisha.

Et comme pour confirmer la perception de sa cliente, Sachin Luximon lui fait remarquer que son premier jour à son nouveau job coïncide jour pour jour avec les quatre mois de l’ouverture de The Irish… D’aussi bon augure que les trèfles!

Leave a Comment