Faites de la musique! Plug & Play !

Célébrée aujourd’hui dans plus de 120 pays, et dans environ 700 villes dans le monde, la Fête de la Musique est devenue la plus grande manifestation internationale connue. Devenu le haut-lieu de la musique live à Maurice, The Irish participe à l’événement en livrant ce vendredi un programme hautement diversifié à sa clientèle éclectique : FINK FACTOR / TEMPTATION / LAURENT PIERRE LECORDIER / FRANCO… Qui dit mieux ?

Laurent Pierre Lecordier

Laurent Pierre Lecordier

En 1982 à Paris, sous la présidence de François Mitterand, Jack Lang, ministre de la Culture, osa imaginer une manifestation autour de la musique, permettant à celle-ci de transcender tous les clivages. Ainsi, le 21 juin, la nuit du solstice d’été devint la nuit où la musique prit sa place de droit dans l’espace public, en France d’abord et très vite dans toute l’Europe et aujourd’hui partout dans le monde.

A Maurice, que reste-t-il de nos amours ? La voix d’Yves Montand s’était déjà effacée de la mémoire des parents de ces trentenaires d’aujourd’hui qui, malgré les mêmes chaussures pointues et les coiffes gominées, leur ressemblent si peu. En juin 82, ceux qui avaient voulu changer le destin de leur île avaient à peine eu le temps de se remettre de leur gueule de bois, que des voyous politiques violaient le rêve de leur vingt ans. Il ne leur reste que la musique à léguer à leur progéniture de barbus et d’échevelés qui se promènent avec des filles que même le port de la mini-jupe indiffère. Mais, ils n’ont pas à rougir, surtout… quand la musique est bonne !

« On va aligner quatre intervenants pour faire un récapitulatif de ces 34 ans vu du point de vue des musiciens Mauriciens. Pas une rétrospective, mais bien ce que les musiciens du jour ont choisi de retenir comme pièces d’anthologie », explique Ashfaq Allgoo, le curateur événementiel de The Irish.

Fink Factor

Que reste-t-il donc de nos amours : Michael Jackson, Bob Marley, Steevie Wonder, The Police… ? Avec quelle orchestration, avec quel type d’arrangements les musiciens contemporains font-ils les reprises de ces géants qui ont marqué les générations ? « La démarche cette fois s’adresse au-delà du cercle des Réguliers. Nos musiciens sont très à l’aise avec ces répertoires des années 80 et 90, qu’ils vont intégrer aux morceaux-cultes d’aujourd’hui. Je pense que nous aurons donc un public de ‘jeunes grisonnants’ qui va se joindre à nos plus jeunes Réguliers », ajoute Ashfaq, qui recommande à ceux qui veulent diner de réserver tôt. « Nous avons l’Euro 2016 en parallèle et, avec un double événement, il est certain qu’il y aura du monde », dit-il.

A découvrir: Temptation, un groupe qui fait sa prestation inaugurale chez The Irish

© Neologik Ltd. – 2016

Leave a Comment