Kevin Mackay, la touche sensible

Kevin Mackay revient chez The Irish ce vendredi. Qu’il s’agisse de la pop et du reggae, il dispose de cette aisance particulière pour distiller sa part de sensibilité et, sans trop en faire, il parvient à entrainer son public dans un univers intimiste peuplé de chansons qui disent ses rêveries. Une invitation à un voyage sans accrocs.

Kevin Mackay - credit Mataora

Cela fait un certain temps que l’on n’avait pas vu Kevin Mackay chez The Irish. Chacun de ses passages a marqué une phase de maturité et ces retrouvailles s’annoncent ainsi avec de belles surprises en perspective. Il y était en avril de l’année dernière où il passait en première partie du spectacle du chanteur et guitariste Jean Lou.

La voix de Kevin Mackay a gagné en maturité aujourd’hui et elle fusionne bien avec les sonorités plus percutantes d’un groupe. Ainsi, puisqu’il a pris plus d’aisance dans sa démarche en solo, les musiciens qui l’accompagnent apportent davantage de relief à son indéniable talent. Il faisait bonne impression en version acoustique, mais on a également plaisir à le retrouver sur des reprises en version électrique.

Le jeune chanteur poursuit son bonhomme de chemin et accumule les fans au fil de ses prestations. Entre les tubes de Cold Play – son interprétation de ‘Sky Full of Stars’ est remarquable – ou de Foul’s Garden comme ‘Lemon Tree’, il ose aujourd’hui des reprises de chanteurs Français, comme Kendji Girac par exemple. Le public réagit bien quand il leur chante ‘Les Yeux de la Mama’ car, il sait y apporter la touche de conviction pour cet air entraînant qui, du coup, ne détonne pas par rapport à son registre bourré de titres anglo-saxons.

Pour rappel, le show de Kevin Mackay ce vendredi soir démarre à partir de 19h. Soit juste après les Happy Hours qui commencent à partir de 17h.

© Neologik Ltd. – 2017

Leave a Comment