LA MIZIKAL: le mois en finale… ou pour ouvrir le bal?

Chez The Irish, chaque nouvelle formulation révèle une meilleure compréhension de ce qui relie les Réguliers à leur pub. La Mizikal, c’est encore une nouvelle manière de dire les choses, notamment que la musique fait l’âme du pub et que ses habitués souhaitent un programme plus relevé en fin de mois. Pour bien débuter le prochain…

riddim factory 2

« Avec ALKALINE, nous affichons notre volonté de faire découvrir de nouveaux talents dans nos spectacles en live du vendredi soir. Et nous avons aussi constaté qu’il y avait comme une attente pour que ce vendredi soir de fin de mois donne lieu à une apothéose. C’est ainsi que nous avons développé le concept de « La Mizikal », explique Ashfaq Allgoo, le curateur événementiel de The Irish.

La formule est relativement simple : placer deux groupes de musiciens confirmés en première et deuxième partie et ensuite renforcer la fin du spectacle en mettant un DJ-visiteur aux platines. Expliquée ainsi, cela a l’air relativement facile, sauf que réunir ces compétences qui vont donner chair à la formule requiert une longue planification : combiner la disponibilité des artistes n’est pas une mince affaire.

Mais ce qui se passe en cuisine intéresse peu les dineurs qui, avec raison, considèrent le plat qui leur est servi. Et pour démarrer cette formule, The Irish démarre son set avec Fabrice, son DJ maison, qui se la joue tranquille durant les Happy Hours (Deep et Tech House). A partir de 19 :00 c’est The Arrival qui entre en scène pour deux heures de musique pop et soul. La deuxième partie se veut plus roots, avec le reggae chaloupant de Riddim Factory. Lily Cole, qui a déjà étrenné la scène de The Irish, en est la Lead Singer et on peut s’attendre à des inclusions de ses reprises dans le répertoire de cette soirée. (Lire plus loin l’article que nous consacrons à ce groupe).

« Avec La Mizikal, l’ambiance ne chute pas en fin de spectacle live : elle se répand au public dont l’intérêt est renouvelée avec un DJ-visiteur, une DJette cette fois pour marquer la première, et pas n’importe laquelle », annonce Ashfaq Allgoo. C’est, en effet, vers DJ Nessa qu’il s’est tourné, confiant que les platines au féminin ne peuvent qu’apporter davantage d’énergie positive à une telle soirée. Le parcours de DJ Nessa est celle d’une globe-trotteur : l’Ukraine, la Russie, le Kazakhstan, la Croatie, l’Indonésie, la Thailande, la Malaisie, les Emirats, la Jordanie, l’Egypte et des capitales européennes ; on ne compte pas les tampons sur son passeport.

dj nessa 2

Sa particularité, c’est de pouvoir s’imprégner de l’énergie des lieux qu’elle visite et de la retranscrire sur le dancefloor. « La manière de ressentir ces rythmes, ces énergies et l’humeur sur le dancefloor me font créer des shows uniques et exclusifs et les gens aiment se fondre dans cette atmosphère qui reste pour eux mémorable », explique-t-elle.

© Neologik Ltd. – 2016

Leave a Comment