Lecordier, le retour… du beau temps!

Que le temps soit peu clément, les Réguliers de The Irish se montrent, eux, toujours constants. Ce vendredi, après le vent et la flotte, c’est Laurent-Pierre Lecordier qui donnera le ton de la reprise. Reprise aussi parce que cela faisait un bout de temps que l’on avait perdu de vue ce vieil habitué de la maison.

laurent pierre lecordier
Laurent-Pierre est l’un de ces artistes mauriciens à pouvoir passer, avec une grande aisance, de la chanson française au registre anglo-saxon. Dans sa playlist on trouve les chansons de certains artistes qu’il apprécie : Bruno Mars ou Ed Sheeran, par exemple. Il avoue être beaucoup influencé par Vianney. Son grain de voix est très particulier ; une voix enrouée qui rappelle quelque peu celle de Rod Stewart. Il a cependant un timbre qui lui est propre et, il applique les techniques apprises auprès de son coach, Florent Pagny.
Peut-on oublier, même si cela date un peu maintenant, sa prestation à cette cinquième édition de The Voice de TF1 ? Il avait 21 ans et lors de son audition à l’aveugle, il avait réveillé les ardeurs patriotiques des Mauriciens… dont le chauvinisme rabattrait le caquet au plus cocorico des Français !
En effet, Florent Pagny, membre du jury, s’était retourné ! Pour notre compatriote, l’aventure de la musique et de la scène trouvait sa validation.
Depuis, il a fait du chemin. Même si on pressent chez lui les qualités du ténor, on réalise qu’il n’a toujours pas terminé sa mue et qu’il sait user de ces ambivalences pour imprimer sa marque aux reprises. Son jeu de guitare lui sert à apporter une coloration particulière aux morceaux qu’il choisit d’interpréter. Il demeure assidu et continue d’explorer ses dispositions vocales. On le constate bien dans sa manière d’attaquer ses chansons ainsi que le relief qu’il parvient à donner dans les couplets; il applique les techniques apprises auprès de son coach, Florent Pagny. Et c’est cette approche efficace qui donne du caractère au chanteur dont les reprises enchantent autant un public de jeunes que celui plus mature des quinquagénaires.
La musique est pour lui une passion depuis ses sept ans. Il s’est mis résolument au chant vers 14 ans. La scène est venue bien après, et il a aimé cela. Au point de prendre une première année sabbatique après le BAC pour s’adonner à sa passion. Il a enchainé avec une nouvelle année sabbatique car, entretemps, il était mûr pour un single : «Au delà de ça» !
« ‘Au-delà de ça’ parle d’un amour inaccessible. C’est une chanson douce avec une mélodie envoûtante. Le single sera une carte de visite pour la scène européenne », nous confiait-il en exclusivité. Car c’est bien sur ce blog de The Irish que la sortie du single avait été annoncée en primeur !
En effet, il y a entre Laurent-Pierre Lecordier et le public de The Irish, comme une histoire de fidélité. Il fait partie des artistes à avoir participé aux toutes premières soirées live de The Irish. Et depuis, il est de ceux à avoir marqué quelques grands événements de la vie du pub : la Soirée des Sans Valentins, la fête nationale, etc. C’est le lieu qui lui a toujours réservé le meilleur accueil avant même qu’il n’accède à la notoriété.
Le jeune chanteur a su garder la tête sur les épaules. Le respect du public est une obsession dont il n’entend pas se défaire. « Il n’y a pas de petit ou de grand spectacle; il y a un public, on le respecte », dit-il simplement. C’est cette relation particulière qu’il entretient avec ses fans qui est devenu son moteur pour toujours continuer à travailler son talent. Faut-il alors s’étonner que le public l’affectionne autant ?

Leave a Comment