Les Festives: pour que les potes aient la patate !

Les Réguliers chez The Irish sont réputés pour leur humeur festive. Et, pour eux, l’entrée en ce mois de décembre est comme se retrouver sur les starting blocks d’un 110m Haies. ‘Les Festives’ de décembre, c’est: un premier anniversaire, Noël et le Nouvel An. Entre autres! C’est à qui survolera ses obstacles pour le dash final. The Irish met en ce moment les bouchées doubles… Reste à savoir si les hommes ont la patate et les femmes ont la pêche ! 

the-irish-entree

Ceux qui ne sont pas venus chez The Irish depuis quelques mois auront la surprise dès leur arrivée : l’entrée a été retravaillée, avec des barrages de fer et des cordons qui font désormais une belle enceinte. De superbes marquises couvrent désormais la partie ouverte, là où s’assemblent ceux qui aiment prendre le frais et plus particulièrement les amateurs de bière fraîche. Gister ne s’est pas trompé en se positionnant et en siglant le lieu. Et The Irish a récemment vu débarquer toute l’équipe de Redhouse Advertising venue célébrer leur triomphe aux récents awards des Creativs à La Réunion pour… leur démarche conceptuelle pour la marque Gister.

Stefan Gébert, Tritonik et Les Inkonus sont déjà au programme pour les Live Shows de ce mois de décembre. Ils ne seront pas les seuls pour ce mois de décembre qui compte cinq vendredis. Il y a intérêt à suivre notre blog pour se tenir au fait d’un calendrier aussi riche.

the-irish-aerial

En attendant que Décembre se mettre en place, nos Réguliers auront encore un prétexte pour faire la fête, en se tournant cette fois vers la Belgique. En effet, du 28 novembre au 4 décembre, c’est la Semaine de la Frite en Belgique, plus particulièrement en Wallonie. En Belgique, la consommation de pommes de terre est de 85 kg par an par habitant, dont 35 kg de pommes de terre fraîches et 5 à 6 kilos de pommes de terre transformées. La semaine de la frite met à l’honneur la frite wallonne, patrimoine culturel et gastronomique belge.

5E9B8008

Et cette année, pour se qualifier au label “Friterie de chez nous”, il faut qu’au moins 75% des plats soient accompagnés de frites. Avec son menu, The Irish se qualifie amplement pour être de cette fête-là. En outre, c’est connu: Chef Ronan Boucher s’assure de l’authenticité des frites provenant bien de la pomme de terre, et non de quelque vulgaire purée industrielle reconditionnée ! Et, il n’y a pas que le menu : n’oublions pas que The Irish compte parmi ses bières exclusives, la fameuse Stella Artois !

stella cahlid

En somme, si avec une majeure partie de votre commande vous avez des frites, The Irish s’assure… que vous ayez la patate !

Ou la frite? Relax, il n’y a pas lieu de se battre sur les termes : frites l’amour, pas la guerre !

© Neologik Ltd. – 2016

Leave a Comment