Les menus découvertes pour les amateurs de bon goût

Tant pis pour la super méga lune; il n’y a pas que devant ce disque céleste que l’on peut s’émerveiller car, selon Brillat-Savarin*, « La découverte d’un mets nouveau fait plus pour le bonheur du genre humain que la découverte d’une étoile ». Il n’y a donc pas lieu de se désoler: en attendant que d’autres merveilles astrales vous fassent lever la tête vers le firmament, vous pouvez la garder dans votre assiette. On ne vous en fera pas le reproche chez The Irish; ce serait même de bon ton, puisque Chef Ronan sort régulièrement du cadre de son menu pour élaborer quelques plats destinés aux gourmets.

menu-plus-1Charred Fresh Tuna Steak – Il s’agit ici d’une belle darne de thon frais parfaitement grillé qui est servi avec un beurre d’épinard, ainsi que des moules avec une crème de safran. Du vrai safran, précise Chef Ronan, en provenance d’Iran.

 

 

 

menu-plus-4Veal Escalope Milanese – Chef Ronan a fait crouter cette escalope de veau qui est ici servie avec de la tagliatelle, de la tomate passé dans un rôtissoire et – les connaisseurs sauront apprécier – une sauce pesto au basilic et des fines herbes, préparée maison, bien sûr, comme toutes les sauces de The Irish.

 

Angus Beef Filet Burger – Oui, c’est du vrai filet d’Angus que vous trouvez dans ce burger. « Il s’agit de la dernière extrémité qui se présente comme un triangle, et c’est cela que l’on travaille », explique Chef Ronan. Le burger est destiné à un pain brioché à point et servi avec une sauce béarnaise et des frites avec une saveur de parmesan.

Terracine Farm Duck Leg Confit – Là nous sommes vraiment dans ce qu’il convient d’appeler « La surprise du chef ». Ceux qui lisent régulièrement notre blog se souviendront de ce vœu de Chef Ronan de valoriser ce que les agriculteurs et les fermiers Mauriciens faisaient de bien. Alors, figurez-vous qu’il a trouvé à Terracine, un petit village du sud, un éleveur de canards ! Chef Ronan a beaucoup apprécié la qualité de son élevage et s’est ainsi commandé du magret.

menu-plus-2« C’est le filet maigre qui provient du canard engraissé ; il est découpé à partir de la poitrine. Je le fais cuire très lentement après avoir enlevé l’os de la hanche », confie Ronan Boucher. Mais, il y a aussi un long temps de préparation pour un plat d’un tel raffinement : ce magret de Terracine est salé et mariné pendant 24 heures avant la cuisson. Ce magret est servi avec une purée d’aubergine grillée, des oignons caramélisées et de l’anis étoilée pour apporter un caractère doux-amer. Il n’y a pas de doute que sur ce coup-là, Chef Ronan Boucher a voulu se faire plaisir.

 

Pan Seared Rib Eye Steak – Aimez-vous le steak ? Tout dépend avec quoi, répondront les amateurs. Chef Ronan a travaillé une garniture de pomme de terre avec de l’ail et de l’huile d’olive. Vous n’aimez pas l’ail ? « Manger de l’ail, ça éloigne les importuns », disait pourtant l’écrivain Alexandre Vialatte. Mais, tenons-nous en à la bonne vieille expression créole : pa bizin tir l’ail…

menu-plus-3Pas de quoi, en effet. Parce que Chef Ronan a poussé le raffinement jusqu’à faire une garniture avec des truffes ! Et pas n’importe lesquels : des truffes blanches ! Et il y a un contraste de goût dans ce plat exceptionnel, notamment la douceur d’une purée de carotte.

*Avocat et magistrat de profession, Jean Anthelme Brillat-Savarin est un gastronome et un auteur culinaire français. Il est l’auteur de la fameuse phrase: « Dis-moi ce que tu manges : je te dirai ce que tu es. » Le fromage l’Excelsior ou “Délice des Rois” a été rebaptisé “brillat-savarin” dans les années 1930 en son honneur.

© Neologik Ltd. – 2016

Leave a Comment