Même pas peur !

Ce soir chez The Irish, pour marquer Halloween, celui ou celle qui impressionnera par sa tenue vestimentaire ou ses balafres sera récompensé d’un dîner pour deux. Quelles sont vos chances de remporter le concours du meilleur déguisement? Astuces et mode d’emploi…

Halloween - Diablesse

Ce ne sont pas tant les accoutrements qui posent problème quand il s’agit de se déguiser pour Halloween. En réalité, le plus dur est de pouvoir conjuguer son aspect physique et ses vêtements au thème. Il est certainement plus facile pour les hommes de se farder en s’inspirant du personnage du Leprechaun, cette créature humanoïde imaginaire issue du folklore irlandais, souvent représenté sous forme d’un vieil homme de petite taille avec une barbe, coiffé d’un chapeau et vêtu de rouge ou de vert.

En fait, même les femmes peuvent adroitement user des couleurs telles que le noir, le rouge et le vert, quand elles veulent se présenter en Maléfique, par exemple. A bien voir, la gente féminine dispose d’une plus large palette de possibilités : la Diablesse, la Vampire, la Zombie, la Maléfique, la Chucky, la Steampunk, la Citrouille, la Femme Squelette, la Mariée Défunte et la Sorcière. Difficile d’être en panne d’idées avec une telle panoplie.

This slideshow requires JavaScript.

Le plus intéressant toutefois, c’est de pouvoir réussir ses balafres et ajouter ainsi des couches de frayeur à l’effet que l’on produit avec son déguisement. Dans la vidéo qui suit, l’idée est empruntée des effets spéciaux au cinéma. En somme, il s’agit de réaliser une pâte que l’on colle à l’endroit où l’on voudrait simuler une blessure. On utilise alors les différents fards pour que cette pâte prenne la couleur de la peau à cet endroit. On y fait ensuite une incision que l’on peut alors peindre de la manière la plus réaliste possible.

Ah, vous ne savez où trouver la pâte qui va vous servir de base pour votre balafre ? Vous n’avez qu’à le faire vous-même ! C’est très facile en fait : il suffit de pétrir un peu de farine multi-usages avec un peu de gel de pétrole (Vaseline, oui, c’est ça !) jusqu’à obtenir une pâte molle et souple. Et voilà ! Bonne chance !

Les plus sages, les paresseux et ceux qui sont en panne d’inspiration n’ont pas de souci à se faire : The Irish a prévu des maquilleurs-visagistes pour faire du « face-painting » ce soir. A Rs. 200 la prestation, vous ne passerez pas pour le plouc au milieu d’une tribu punk !

© Neologik Ltd. – 2017

Leave a Comment