Nebat Drums & Simon Sim’s en Electro-Nuit

Nebat revient. Il se ramène avec son djembé et sa derbouka, mais, c’est connu : quand t’as le feeling berjalien et que tu te sens chez toi, tu ramènes un copain à la maison ! Il s’agit en fait de Simon Sim’s, un DJ Français qui s’est échoué chez nos voisins Réunionnais – probablement lors d’une remontée de bichiques – et qui depuis joue au bigorneau sur sa roche de volcan ! Chez The Irish ce vendredi, entre cyclone de passage et volcan en éruption, l’ambiance sera électrique à coup sûr.

Nebat

Nebat Tahar a adopté l’île Maurice. Ou alors, c’est l’inverse. Sinon, c’est réciproque. Peut-être qu’ainsi, cela fait bonne mesure… Alors que d’autres font leur tour du monde à la voile, cet autodidacte des percussions fait le sien sur une peau tendue. Jules Verne l’envisageait en 80 jours, lui ne compte plus ses nuits. Mais, tel le cyclone Carlos, Nebat évolue de part en part dans les Mascareignes et fait quelques dégâts sur son passage !

Nebat, initialement surveillant dans un lycée, se destinait à des études d’histoire. Mais ce fut une toute autre histoire : il se laissa prendre par les rythmes de son oncle Nasser, un percussionniste Algérien, et décida de s’y mettre aussi. Jusqu’au moment où il descendit à Saint-Tropez pour improviser sur les rythmes d’un ami DJ qui pulsait dans une boite de la Riviera. Tout est parti de là et aujourd’hui il est un percussionniste qui enchaine des performances live et qui est reconnu sur tous les continents. C’est ainsi qu’il produit des shows impressionnants aux côtés des plus grands (Black Eyed Peas, Lenny Kravitz, David Guetta, Laidback Luke, etc.), un mix d’Afro-House et de Tribal-électro où il mêle musicalité et sa technique hors-pair.

A 32 ans, Simon Sim’s est propulsé ambassadeur de « L’Ile Intense », le concept de promotion touristique de La Réunion. Le DJ Français s’y est installé depuis 2007. Résident dans plusieurs boîtes et bars, le jeune homme crée des sons Electro House joués par les plus grands DJ de la place. Entre les tournées européennes, il conçoit son album ‘Red Island by Simon Sim’s’ qui voit le jour en août 2013. Le voilà proposé à l’écoute sur Air Austral et Mme. Nasimah Dindar, alors president du conseil general à la Réunion, fait de lui un ambassadeur du tourisme réunionnais.

Simon Sim's

A partir de là tout s’enchaine. Avec un associé, il créé ‘Hit Noise’, une entité dont la musique est bien accueilli par de nombreux DJs dans le monde. Depuis deux ans, Simon se produit dans des DJ set d’exception et travaille en partenariat, depuis 2013, avec la créatrice Shirley Eve et sa marque de prêt à porter Dark-Revelation. En 2015, il pulsait lors de certains lancements associés à des marques prestigieux: Cattier, Ciroc, Porsche, Jaguar… Il a aussi été fait ambassadeur de la vodka Next, créée à la Réunion par la distillerie Chatel.

Alors, bien sûr, chez nous où l’on cultive la canne comme autant les préjugés, certains déduisent que la House est forcément pour une soirée de jeunes. Une conclusion sans fondement ; pas seulement parce que les quinquas peuvent se considérer jeunes, mais parce que la House a déjà une longue histoire. Elle a même connu sa période révolutionnaire, notamment en 1988, quand Mme. Thatcher bannissait les ‘rave parties’ et le matraquage rythmique inhérent aux sonorités techno. Or, il y a une trentaine d’années, pour ‘les jeunes’ le monde n’allait pas plus loin que la tétine de leur biberon… Allez, envoyez la musique !

© Neologik Ltd. – 2017

Leave a Comment