Quand les filles brisent la glace

Le show fera monter la température ce vendredi chez The Irish, où les Réguliers continuent de braver le froid de plus en plus glacial des Plaines Wilhems sachant que l’ambiance y sera chaude… Ce vendredi, tour à tour, ce sont Ludmilla Ono et Sarah Leboeuf qui vont étrenner la scène du pub de Trianon.

ludmilla

Ludmilla Ono

« Nous allons confier les commandes aux filles cette fois. Quand elles y mettent tout leur cœur, elles sont irrésistibles », confie Ashfaq Allgoo, le curateur événementiel de The Irish. Ainsi, il poursuit sa démarche qui consiste à favoriser la découverte de nouveaux talents et à diversifier les prestations avec le passage des artistes qui ne s’y sont pas encore produits. « La température du moment n’est pas un problème. Ce qui peut refroidir un public comme le nôtre, c’est l’ennui. Et le meilleur remède contre l’ennui, c’est la découverte permanente », dit-il.

Sarah Leboeuf

Sarah Leboeuf

En fait, Ludmilla Ono et Sarah Leboeuf ne sont pas des inconnues des scènes mauriciennes. Ludmilla est déjà une voix connue dans le circuit et elle semble particulièrement à l’aise dans les reprises de certains tubes de soul et de rythm & blues. Sa corpulence contribue à sa présence scénique et donne le contraste avec sa voix, dont on ne sait si avec le temps prendra cette patine qui donne un timbre du type de Gloria Gaynor ou, au contraire, accentuera le velours rappelant celui de Sade. Il suffit de considérer le clip plus bas où elle se laisse aller sur cette reprise jazzy de “I wanna love you” de Bob Marley et on peut se faire une bonne idée de cette formidable palette vocale qui ne demande que du travail.

Sarah Leboeuf, qui se produira en deuxième partie avec les Freestyle, a la fraicheur de la prime jeunesse et l’authenticité de celle qui trouve son inspiration dans le registre des créations roots et reggae.

On comprend dès lors qu’avec une telle programmation – baptisée ALKALINE, Ashfaq Allgoo prévoit une soirée qui monte en puissance de manière subtile. Rien d’acide ou d’agressif, mais plutôt cette assurance paisible qui provient de la volonté de se conformer à l’ADN de The Irish.

© Neologik Ltd. – 2016

Leave a Comment