Sans se mettre la pression…

Il y a des bières que l’on ne trouve que chez The Irish. Ou alors, certaines bières sont proposées dans des formules que l’on ne retrouve pas ailleurs. A titre d’exemple, The Irish est le premier établissement à Maurice à proposer la Heineken en draft ; un beach resort de l’ouest deviendra bientôt le deuxième établissement mauricien à en proposer. De même pour la Guinness, The Irish propose le stout venant de Dublin plutôt que le produit local. Ainsi, les amateurs de bières se réjouissent de retrouver ici à Maurice ces marques qu’ils se plaisent à consommer quand ils sont à l’étranger. Pour les autres, c’est une occasion de découvrir d’autres bières que celles produites par la brasserie locale ou celles importées que l’on retrouve aujourd’hui dans certains commerces. Nous vous proposons plus bas notre guide de ces bières qui portent le sceau de l’exclusivité de The Irish. Mais d’abord une petite introduction basique du produit de la brasserie.

Quatre ingrédients principaux composent la bière:

  • L’eau: Elle constitue plus de 90% de la bière. Ses qualités déterminent la clarté et le goût de la bière. Elle encourage le malt et le houblon à libérer leurs sucres et arômes.
  • Le malt : On brasse de la bière avec différentes céréales (orge, blé, avoine, seigle, riz, maïs). L’orge transformée en malt permet d’obtenir un goût plus pur.
  • Le houblon: Il contient des acides qui stabilisent la bière et lui procurent son amertume ainsi que des huiles essentielles qui enrichissent sa palette aromatique.
  • La levure : Ce micro-organisme unicellulaire permet de transformer les sucres en alcool et en gaz carbonique, mais aussi de développer des arômes.

Heineken

Blonde, Alc. 5%, Type Pils, Pays Bas

Heineken-Sub-Design-cjlux.com_Aujourd’hui, première marque internationale de bière, Heineken doit à son créateur, Gerard Heineken, la création du process industriel qui lui donne, depuis ses origines en 1867, une qualité constante.
Son fils, Henry, jette les bases de l’exportation, prouvant ainsi que, selon son voeu, « Beer can travel ». Enfin, Alfred, le petit-fils, décédé le 3 janvier 2002 à l’âge de 78 ans, fait de Heineken un produit d’image dans plus de 170 pays, attestant que « Brand can travel ». 

Cette bière plus que centenaire a initialement connu deux innovations majeures, dont celle du professeur Carl von Linde, inventeur d’un système de réfrigération élaboré en 1881. Pour donner à sa bière une qualité constante, Gerard Adriaan Heineken charge le docteur Elion, élève de Louis Pasteur, de créer une souche pure de levure. Baptisée “Heineken A“, elle entre dans la composition de la bière depuis… 1886.


Guinness Draught

guinness_draught_spritzr06bg1_resized_1600-hNoire, Alc. 4,2%, Fermentation Haute, Type Stout, Irlande

Irish Stout ou Dry Stout ? Voilà un sujet qui peut donner lieu à de longues discussions chez les amateurs de bières. Mais, en fait, il n’y a pas lieu de chipoter : l’Irish Stout est la version servie en pression du fameux Dry Stout dont la Guinness Draught est l’impératrice.

Le Dry Stout est le nom commun qui regroupe la famille des stouts dont le taux d’alcool est faible, l’amertume est significative et la texture peu pétillante. Ce côté « sec » typique vient de l’utilisation d’orge torréfiée non-maltée en plus du malt pale.

Reste bien sûr la question de la différence avec cette Guinness Foreign Extra Stout, vendue généralement en bouteille dans tous les supermarchés. Ce n’est certes pas la même recette puisqu’il s’agit là d’un Export Stout – une version plus alcoolisée destinée historiquement à l’export – mais on sent clairement le côté très pétillant et pas du tout crémeux de cette version en bouteille. Ce qui veut dire qu’avec la Guinness de The Irish, les Réguliers consomment le stout authentique de Dublin.


Kilkenny

Rousse, Alc. 4,3%,Fermentation haute, Type Ale, Irlandekilkenny

Voilà une bière qui nous plonge dans trois siècles d’histoire de la brasserie irlandaise. Douce et amère à la fois, la Kilkenny fait partie des bières locales, avec la Guinness notamment, les plus consommées en Irlande. C’est une bière rousse fabriquée dans la ville du même nom. La brasserie de la bière Kilkenny fut fondée en 1710 par John Smithwick, sur les ruines d’une abbaye du XIIIème siècle. La brasserie fut ainsi communément appelée la « St Francis Abbey », et se mit à produire très rapidement des bières rousses à servir à la pression dans tous les Pubs.

La Kilkenny possède des arômes prononcés. On y note une très légère trace d’orge caramélisé, ce qui en fait une bière plutôt forte en bouche, car ne possédant que très peu de sucres. Cette bière arbore une robe rousse très profonde, qui tire parfois sur le rouge. Sa crème est légère et presque fruitée, très agréable pour se désaltérer. Il faut savoir que la Kilkenny est aujourd’hui brassée par les brasseurs de Guinness et utilise le même mix gaz que Guinness, un mélange de CO² et d’azote ce qui lui garantit cette mousse unique.


Budweiser

Budweiser-FullJaune, Alc. 5%, Fermentation basse, Type Pils, USA

La Bud est la bière la plus vendue au monde. Elle est brassée dans plusieurs pays sous contrôle la maison mère de St Louis.
Elle est blonde très pale, avec une mousse moyennement abondante. Son nez, d’intensité faible révèle cependant de légères odeurs de riz en train de cuire et d’alcool. En bouche, elle est légère, fluide et de faible intensité. La “pétillance” est agréable et rappelle le champagne. Quasi inexistant, le final est légèrement amer, avec une bonne homogénéité et des arômes intenses.


Amstel

Amstel350H

Blonde, Alc. 5%, Type Pils, Pays Bas

Elle est d’une couleur de cuivre clair, produit une fine mousse blanc cassé. Elle a une senteur florale et aromatique, avec une note de violette et une touche de malt. Son arôme se renforce lorsque la bière tiédit.

Sa saveur moyennement charpentée est sèche et légèrement fruité ; elle présente une amertume houblonnée. L’un de ses attraits est dans le fait qu’elle est nettement plus sombre qu’une pilsner normale.

C’est pour cela qu’il ne s’agit pas d’une bière courante : elle est effectivement plus savoureuse que la plupart des produits comparables. Elle est commercialisée en bouteilles ainsi qu’à la pression.


Stella Artois

Blonde, Alc.5%, Fermentation Basse, Type Pils, Belgiquestella cahlid

Elle est produite par la brasserie Artois à Louvain. C’est une des bières blondes les plus connues au monde. C’est une pilsner pur malt qui offre une texture généreuse, avec un caractère bien défini ainsi qu’une saveur légère qui masque sa haute teneur en alcool.

L’origine de la brasserie Artois date de 1366, de la brasserie Den Horen à Louvain. Le nom de cette première entité est “le cor”, en flamand qui est reflétée par le cor de chasse figurant sur le logo de la marque. En 1708, le titre de maître-brasseur a été attribué à Sébastien Artois qui fit l’acquisition de l’entreprise 9ans plus tard.

En 1926, Artois lança la bière de Noël nommée Stella Artois, qui est devenue aujourd’hui une bière pérenne la plus réputée du groupe. Elle est brassée grâce à l’aide d’eau tirée d’un puits situé sur le site et subit une fermentation sous l’effet d’une souche de levure spécifique. La Stella Artois est distribuée dans plus de 80 pays.


Corona Extra

Jaune, Alc. 4,6%, Fermentation Basse, Type Pils, Mexique Corona

1925, Pablo Díez créa la Corona pour le groupe mexicain Modelo, à l’occasion de leur 10e anniversaire, cette bière de type pils tiens ses origines des traditionnelles recettes allemandes comme beaucoup à cette époque, cela est dû à une forte vague d’immigration germanique durant les années 20.

Toujours avec une tactique marketing innovante, Corona devient la première bouteille de bière en 1940 à imprimer directement son étiquette sur le verre. Jouissant d’un succès presque intarissable, la question de l’exportation vers l’international n’est plus un rêve pour la brasserie Modelo. C’est en 1976 que les premiers camions partent du Mexique vers les USA ou la bière est accueillie avec succès.

Aujourd’hui la Corona est présente dans plus de 180 pays, et fait partie des cinq bières les plus vendues au monde.


Miller – Genuine Draft

Jaune, Alc. 4,7%, Fermentation Basse, Type Pils, USA

Cette bière est produite à l’aide d’un système unique de filtration à froid à quatre reprises. Grâce à ce procédé innovant, la célèbre brasserie américaine est parvenue à retranscrire à l’intérieur de la bouteille la sensation que l’on peut avoir en goutant une bière pression. Elle présente une robe d’un jaune tirant sur l’or, et sa limpidité est telle qu’elle en est presque transparente.

La Miller offre un arôme malté peu prononcé, une saveur légèrement sucré et un arrière goût sec où perce subtilement l’amertume du houblon. Fine et désaltérante, cette « lager » séduira certainement l’amateur de viande au gril.

© Neologik Ltd. – 2016

Comments

  1. Pingback: De la bonne bière et on s’en foot ! - The Irish

  2. Pingback: Trois bières exclusives de The Irish au Top 20 de The Ranker - The Irish

Leave a Comment