The Diggers : mise en boite et mise en bière…

Eric Desvaux revient chez The Irish avec son groupe The Diggers pour une soirée sous le sigle de Gister, dédiée au Soft Rock. Les musiciens sont de haut niveau et prévoient déjà d’ouvrir leur scène à leurs amis du Rock mauricien. En somme, une soirée qui s’annonce avec quelques surprises de taille.

1291581718_n

Que l’on se rassure : The Diggers ne sont pas des fossoyeurs qui vont vous enterrer une soirée. Tout au contraire, c’est un groupe qui assure déjà le Live Entertainment dans plusieurs bars du Nord et qui revendique l’humour noir qui caractérise les bons musiciens de Rock. La subtilité du vocabulaire peut éventuellement aider à en saisir la finesse ; la « mise en boîte » consiste à se moquer de la naïveté de quelqu’un. C’est une expression qui vient du monde du théâtre où un acteur pouvait être conspué s’il était mauvais ou peu convaincant. En somme, il s’agit pour ces musiciens de donner à rire d’eux-mêmes alors qu’ils sont aptes à élever une soirée à son paroxysme. De même la mise en bière fait davantage référence à Gister, cette bière qui désormais est associée à ce qui se fait de mieux en matière de représentation musicale dans les Plaines Wilhems. Les plus sombres pourraient aussi trouver, sans vraiment avoir tort, que c’est une manière de conjurer les circonstances et les funestes perspectives d’une société dont les institutions culturelles et politiques sont désormais moribondes…

Quoi qu’il en soit, quand on choisit d’interpréter REM avec des tubes comme ‘Everybody hurts’, ou ‘Losing my religion’, c’est sûr qu’il y a une sensibilité aux faits sociaux que les musiciens de Rock savent bien draper dans des riffs savants de guitare. Avec The Diggers, on retrouvera aussi les accents du Rock irlandais du groupe U2 ou le Rock alternatif britannique du groupe Oasis (e.g. Wonderwall), ou encore le Pop Rock de Cold Play.

182289212_nLes musiciens comme Eric Desvaux, le batteur du tout récent grand concert du ‘Mauritian Tribute to Pink Floyd’ ou encore Ashvin Seewoochurn, bassiste du Groupe Metropolis qui était était aussi sur cette scène prédisent la qualité du show au programme. Le guitariste Ghislain Duraud est un musicien complet qui a joué dans différents concerts au Zenith et à Bercy. Nikola Geneviève n’est pas un inconnu des Réguliers de The Irish car il avait fait une apparition remarquée aux côtés de Dariana Amerally et du groupe Days’Order. Chanteur puissant, il sait accrocher son public avec son côté volontariste. C’est un chanteur généreux, avec une belle patine dans la voix et un charisme certain et il sait organiser son répertoire de telle sorte pour toujours monter en puissance et garder ainsi son public en haleine.

Après le récent passage du groupe Hyphen et ses musiciens virevoltants, c’est clair que le groupe The Diggers entend maintenir le niveau. Et pas seulement le leur. Car, ils font déjà la promesse de « guest artists ». Et les connaisseurs parient déjà sur l’apparition sur scène de Thibault de Robillard. Certes tout le monde en serait ravi, mais par les temps qui courent, on devrait peut-être s’abstenir des paris en ligne… C’est cela une mise en boite!

 

Leave a Comment