Un dragon à shooter

C’est le temps du renouvellement au bar de The Irish où David Boodhoo, dit « The Legend », procède à la révision de la liste des alcools de l’établissement mythique de Trianon. Parmi les nouveaux produits, il y a une liqueur de whiskey canadien, le Fireball, qui fait son entrée dans la vaste gamme des alcools de marque disponibles chez The Irish.

fireball_cinnamon_whisky_l

Le patron du bar le mieux achalandé du territoire mauricien ne prend pas sa tâche à la légère. « Beaucoup de barmen, même dans les 5-étoiles mauriciens, envient notre bar parce qu’on y trouve presque tous les grands alcools. C’est donc une très grande responsabilité quand on fait cet exercice car nous voulons que le saut qualitatif rejaillisse sur la réputation de notre établissement », avoue David Boodhoo. De même que certains coaches font leur ‘mercato’ pour se trouver de nouveaux joueurs, David Boodhoo a pris son temps pour identifier ses nouveaux produits. Mais son approche s’apparente davantage à celle des chefs d’orchestre qui font l’acquisition de certains instruments afin de pouvoir interpréter de nouvelles partitions.

Fireball a établi sa réputation sur les touches épicées qui magnifient sa recette. Il s’agit d’une liqueur de whiskey canadien infusée naturellement à la cannelle. C’est un produit hybride, un alcool d’exception qui a le caractère d’un grand whisky et la saveur suave de la liqueur de cannelle.

«Tastes like Heaven, Burns like hell» (Doux comme le paradis, brûlant comme l’enfer): le slogan de Fireball annonce bien le programme. Ce spiritueux d’exception, qui se situe entre le whisky et la liqueur, a un dragon comme emblème. Peut-être cracherez-vous du feu après le premier verre !

Ce concurrent de Jägermeister est relativement jeune sur le marché des spiritueux. On raconte que Fireball Cinnamon Whisky Liqueur fut créée dans les années 80 pendant l’un des hivers les plus froids que le Canada ait jamais connu. Cette liqueur dont le whisky canadien constitue l’ingrédient de base, a été savamment enrichie des délicieuses saveurs de la cannelle afin de lui donner son goût irrésistible et sucré. Cette palette d’arômes grandiose et chaleureuse lui a d’ailleurs permis de devenir l’une des boissons alcoolisées préférées au Canada et aux États-Unis. Cette liqueur est la marque ayant connu la plus forte croissance en Amérique du Nord et, depuis 2013, il est désormais directement en compétition avec Jägermeister.

Le succès de Fireball s’est joué bien au-delà des frontières du Canada. Le nom actuel et définitif de la marque fut fixé une fois pour toute en 2007 seulement. Aujourd’hui, Fireball est connu dans le monde entier et compte parmi les références les plus solides du secteur. L’entreprise dispose à la fois du soutien du public et de la reconnaissance de la profession. Aussi, Fireball soigne particulièrement son image, son label, ainsi que le design de sa bouteille. Les récompenses remportées par Fireball sont aujourd’hui innombrables. Il y a, par exemple, la médaille d’or de la fameuse San Francisco World Spirit Competition. Il y a aussi aussi la médaille d’argent décernée par l’International Review of Spirits. Ce spiritueux hors norme est aussi officiellement recommandé par une série de magazines spécialisés qui servent de référence à certains bartenders dans le monde.

« Nous allons proposer Fireball en shooter. Je pense que ceux qui ont connu Aftershock ou Goldschlager sauront l’apprécier. Nous allons le proposer dès maintenant et je vois très bien ce produit devenir le shooter de référence de cet hiver », confie David Boodhoo.

David Boodhoo, The Legend

David Boodhoo, The Legend

© Neologik Ltd. – 2017

Leave a Comment