Movember avec les Firehawks

Ce mois de novembre s’achève et The Irish tient à le marquer en dédiant le dernier vendredi de ce mois à ceux qui se sont dévoués au Movember. The Irish entend célébrer dignement ceux qui auront « sacrifié leur lèvre supérieure pendant un mois » et ainsi, la moustache sera enfin à l’honneur. L’événement, qui sera marqué par la prestation du groupe Firehawks vendredi soir, vaudra au pub un habillage du type à faire le bonheur des Réguliers : cette fois, ils pourront s’afficher en Mo Bros – ou, pourquoi pas ? en Mo Sista !

moustache-retournee

Il s’agit de se laisser pousser la moustache durant le mois de novembre. Mais au-delà, l’opération vise surtout à attirer l’attention sur des problèmes liés à la santé masculine, dont le cancer de la prostate. Il est, en effet, connu que les hommes portent moins d’attention à leur santé que les femmes et certaines maladies masculines demeurent encore taboues. Ainsi, les Mo Sistas sont celles qui auront soutenu leurs amis masculins dans certaines épreuves ou leur auront permis d’évoquer les symptômes qui favorisent la détection ou le diagnostic de certains problèmes de santé masculine.

« Movember, ce n’est pas qu’un truc de macho, de ceux qui se la jouent virils en arborant la moustache. Au contraire, nous voulons rester dans l’esprit du soutien pour ceux qui éprouvent ce type de soucis de santé, mais en même temps nous voulons essayer de dédramatiser ces épreuves et faire de la solidarité, une fête », déclare Javed Vayid, le General Manager de The Irish. C’est ainsi, explique-t-il, que The Irish sera décoré spécialement comme dorénavant pour chaque grand événement mensuel, à l’instar de Halloween.

L’idée a commencé à connaître du succès quand un groupe d’amis en Australie ont proposé en 1999 qu’une trentaine d’hommes se laissent pousser la moustache durant les 30 jours de novembre. Cette initiative, locale au début, a fini par s’étendre au-delà d’Adélaïde et le groupe est devenu officiellement le Movember Foundation Charity. Depuis 2007, l’Irlande, le Canada, la République Tchèque, le Danemark, le Salvador, l’Espagne, le Royaume-Uni, Israël, l’Afrique du Sud, Taïwan, les États-Unis, le Japon, le Kazakhstan, la Pologne, et depuis peu, la France, y participent.

This slideshow requires JavaScript.

Les hommes qui souhaitent prendre part à Movember s’inscrivent sur le site officiel de la fondation, movember.com, et commencent le mois rasés de près. Devenus officiellement des « Mo Bros », ils doivent se laisser pousser leur moustache et l’entretenir tout au long du mois de novembre. Il y a surtout un aspect caritatif qui se greffe à cet événement. « Nous terminons le mois de novembre avec cet événement, mais nous espérons démarrer le mois de novembre  avec cet événement l’année prochaine et laisser nos Réguliers s’essayer aux divers types de moustache », nous dit Javed Vayid.

Firehawks est au programme pour animer ce vendredi dédié aux “poilus de la lèvre supérieure”. Il s’agit d’un orchestre qui compte plus de 25 ans d’existence à Maurice et qui est à son deuxième passage à The Irish. Ce groupe qui s’articule autour de Pascal Cimiotti, a vu passer quelques grands noms de la scène musicale actuelle: Dariana Ameerally, Stephan Gébert… Pascal Gébert, c’est déjà un nom de famille qui tient lieu de pedigree dans l’univers musical mauricien. Ce sont initialement des élèves du collège Saint-Esprit des années 80 qui mettent les choses en branle en voulant jouer du rock de l’époque. Au fil des ans, le groupe a intégré d’autres éléments qui lui ont apporté un répertoire des plus riches.

firwhawks-1Les connexions de Pascal Cimiotti, qui a fait ses études en Australie, ont valu au groupe d’y faire des tournées auprès de la communauté mauricienne et d’y accompagner aussi Stephan Gébert, le plus talentueux crooner mauricien à ce jour. Pour ce Movember 2016, le groupe va puiser de son répertoire du rock et de la pop des années 80 et 90 pour ensuite basculer sur des tubes plus contemporains… histoire de redresser des moustaches!firehawks-2

© Neologik Ltd. – 2016

Leave a Comment