Wendy Simiette trône parmi ses Soul Rebels

Wendy Simiette fera parler son métier ce vendredi chez The Irish, avec son groupe les Soul Rebels. Le rapport complice qu’elle entretient avec ses propres musiciens va sans aucun doute lui donner encore plus de vitalité alors qu’elle a déjà effectué deux passages très convaincants pour les Réguliers de The Irish.

IMG-20170321-WA0001

La donne change cette fois : pour ses deux premiers passages, Wendy Simiette partageait la scène de The Irish avec d’autres artistes, et non des moindres, puisqu’il faut avoir du répondant quand on fait face à Lily Cole, par exemple. Mais, comme elle, Wendy Simiette a su séduire ce public bon vivant et qui applaudit généreusement ceux qui donnent la pleine mesure de leur talent. Et c’est peut-être ce qui change justement la performance de la jeune chanteuse : pour elle qui a démarré et qui poursuit sa carrière dans le circuit hôtelier, il n’est pas toujours évident d’obtenir cette adhésion du public à travers une interaction directe. Dépendant des établissements, la scène peut être assez éloignée du public et l’assistance, en outre, est souvent passive à l’heure du dîner par exemple. Aussi, quand elle se retrouve face au public chaleureux de The Irish, elle ose l’interaction et cela produit sa part de moments merveilleux au cours d’un show.

Wendy Simiette est une chanteuse professionnelle depuis une dizaine d’années déjà. Elle est de celles qui tournent au-delà même des côtes mauriciennes. On la retrouve ainsi en 2008 en Allemagne, en 2009 à Dubai ; entre 2010 et 2012, sa carrière la mène en Asie où elle chante dans certains établissements étoilés de Chine, de Malaisie et de Hong-Kong. On la retrouve en 2013 dans le cast de Dean Nookadu qui agit comme directeur artistique de Porgy & Bess, mis en scène par Ashish Beesoondial. Et on sait qu’elle aime bien reprendre sa ‘Route de la Soie’ pour s’exposer à l’échange culturel qui participe à son enrichissement en tant qu’artiste.

La jeune chanteuse se produit ce vendredi avec des musiciens qui ont eux-aussi évolué à l’étranger. Ils sont, en effet, trois musiciens expérimentés au sein de Soul Rebels : Juanito a aussi vécu l’aventure asiatique et il est très convaincant à la basse qu’il s’agisse du jazz, des mélodies afro-cubaines, de la soul ou de la pop music ; Giovani a fait parler sa batterie à Nan-Chong en Chine pendant deux ans. C’est un batteur très sollicité pour divers projets depuis son retour en 2016. Puis il y a Olaf, le prodige Malgache qui s’est éveillé aux réalités du monde en écoutant le chant polyphonique qui vient naturellement à gens de son peuple. Il se met au piano dès l’âge de huit ans ; les accords, les harmonies, les rythmes, les silences et les syncopes, il les entend et les interprète avec sa part de créativité qui l’emmène vers le jazz bien sûr. C’est donc ce trio exceptionnel qui va donner une ampleur nouvelle à la prestation de Wendy Simiette cette fois. Il y aura du groove, c’est sûr ; ca va encore jazzer !

image1

© Neologik Ltd. – 2017

Leave a Comment